Il était une fois AD&D 3ème partie (fin) : Univers

decoadddossier3

Il était une fois AD&D 3ème partie : Univers

La création des Royaumes oubliés

EdGreenwood

Ed Greenwood

Les Royaumes oubliés ou Forgotten Realms™, sont nés de l’esprit d’Ed Greenwood, Canadien à la longue barbe blanche à la fois bibliothécaire, écrivain et auteur de jeux de rôles. Il s’agit d’un monde de campagne pour D&D® officiellement présenté au public en 1987.
Pourquoi « officiellement » ? Parce que dès 1979, Ed Greenwood est engagé par l’éditeur TSR pour participer au magazine Dragon. Il y devient « Monsieur monstre », créant au fil des années des dizaines de créatures nouvelles pour le jeu D&D®. Parfois, au détour d’une fiche de monstre apparaissent des noms de magiciens qui ne disent rien à personne, mais que Greenwood ajoute pour donner de la vie à l’article. En 1981, il mentionne pour la première fois le monde des Royaumes oubliés dans un article présentant le calendrier en vigueur dans sa propre campagne, sans mentionner qu’il est l’auteur d’un monde à part entière.
Ce monde, il a commencé à le créer lorsqu’il avait six ans. D’abord à travers les petites nouvelles qu’il écrit au sujet d’un aventurier nommé Mirt, qui doit se rendre dans la cité d’Eauprofonde pour y chercher son ami Durnan. L’environnement développé dans ces écrits préfigure la région qui deviendra la côte des Épées, ultérieurement rendue célèbre par les jeux vidéo Baldur’s Gate. La parution de D&D® et la découverte de la boîte rouge de D&D® premier du nom lui permettent d’ordonner le monde qu’il a conçu et d’en faire un « cadre » de jeu de rôle.
Retour à Dragon magazine. Deux articles vont faire découvrir le monde créé par Ed Greenwood. Le premier, Down-to-Earth divinity, qui détaille, en partant du supplément officiel pour AD&D®, Dieux et demi-dieux, comment créer son propre panthéon. Greenwood y présente le panthéon originel des Royaumes oubliés, qui sera d’ailleurs modifié lors de sa publication. Le second article est plutôt une série d’articles, Pages from the mages, qui reste encore aujourd’hui une source inépuisable de renseignements sur des personnages et des lieux des Royaumes oubliés, dont certains ne sont mentionnés nulle part ailleurs. Les Pages from the mages présentaient des grimoires magiques, leurs possesseurs et les sorts qu’ils contiennent.
Ed Greenwood s’attira les faveurs des joueurs de deux façons1. D’abord par l’apparition dans ses articles d’un personnage nommé Elminster, un puissant magicien originaire des Royaumes oubliés, qui souffle à Ed Greenwood des informations sur le monde. L’auteur canadien prit l’habitude d’écrire des phrases commençant par « Elminster m’a dit » ou « Le Vieux mage n’a pas voulu m’avouer », créant ainsi une illusion de réalisme, tout en se donnant la possibilité de ne pas tout révéler des objets magiques mentionnés, afin que le jeu garde une part de mystère. En effet, à cette époque, tout le monde lisait Dragon magazine, les MD comme les joueurs.

Le dragon magazine #54 où figure l’article Down-to-Earth divinity

Le dragon magazine #54 où figure l’article Down-to-Earth divinity

Les autres articles pour lesquels Greenwood fut porté aux nues furent The Nine Hells, présentant les Neufs Enfers comme un lieu où l’on peut amener ses joueurs. Près d’une quarantaine de pages décrivent les démons, et chaque strate des enfers. Encore aujourd’hui, ces articles restent les préférés de nombre de fans américains.
Dès 1985, le monde des Royaumes oubliés, qui n’a pourtant fait l’objet d’aucun supplément, est choisi par TSR pour y placer The Living city, une ville qui servira d’environnement à toutes les aventures de la RPGA (Role-Playing Game Association), association ayant pour but d’organiser des conventions de jeux de rôles à travers les États-Unis, et dont le magazine de communication sera Polyhedron.
Après ces différents hauts faits dans les magazines, le monde des Royaumes oubliés attire l’attention de Jeff Grubb, employé de TSR ayant notamment travaillé sur l’Unearthed Arcana et auteur de la première édition du Manual of the Planes. Grubb, alors à la recherche d’un nouveau monde de campagne pour D&D®, contacte Greenwood. Nous sommes en 1986, et à compter de cette date, le Canadien va envoyer des paquets entiers de documents dactylographiés ou manuscrits à TSR, présentant son monde sous toutes les coutures. Immédiatement emballé, Jeff Grubb commence à trier et à retravailler ce qu’on lui envoie.
La première mention des Royaumes oubliés dans un supplément officiel de AD&D® figure dans le module épique Bloodstone Pass (H1), qui se situe dans une région reculée de ce monde de campagne. À l’époque, tout ce que les joueurs et les MD savent des Royaumes sont ce qu’en a publié Greenwood dans Dragon magazine. Le module est très peu ancré dans le monde, réduit à un background un peu flou. Le module bénéficie de suites, et Ed Greenwood collabore au H3, afin de rendre son monde plus présent dans une aventure censée s’y dérouler. À ces modules s’ajoute ensuite le N4, Treasure hunt, placé dans les îles Sélénae, ainsi que Desert of Desolation, situé dans le désert de Raurin.
En parallèle, TSR décide de tester Greenwood en lui faisant écrire un module D&D® situé dans le monde de campagne de Mystara. Intitulé The endless staircase (CM8). On retrouve dans ce module ce qui fait le sel du style Greenwood : des PNJ hauts en couleur, et un concept original d’escalier invisible menant aux trésors cachés d’un archimage.
Pendant ce temps, Jeff Grubb, travaille à la publication d’une boîte présentant le monde des Royaumes oubliés aux joueurs et aux MD. Certains éléments du monde originel se voient adaptés aux besoins des projets de TSR. C’est ainsi que les îles Sélénae sont modifiées : on y fait mention des événements relatés dans le module Treasure Hunt, et elles servent de cadre aux romans signés Doug Niles. Ces romans forment une trilogie dont le premier tome est sorti en 1987. C’est cette même année qu’est enfin publiée la boîte The Forgotten Realms campaign setting pour la première édition de AD&D®. Surnommée aux États-Unis « The old greybox », elle contient deux livrets, l’un nommé l’encyclopédie des Royaumes, et le second, le Guide du maître des Royaumes, tous deux annotés par Elminster. Des cartes s’ajoutent au coffret pour donner un aperçu global du monde.
Il faut préciser qu’à cette époque, le contrat de cessation des Royaumes à TSR stipule qu’Ed Greenwood devient « consultant sur les Royaumes oubliés », ce qui confère aux auteurs qui le désirent, le droit de le consulter pour obtenir des conseils et garantir la cohérence du monde. Certains le feront, d’autres pas, donnant lieu à certains « couacs » comme des auteurs de romans décrivant des éléments qui n’existent pas dans le monde de campagne et qu’il faut ajouter en tentant de les expliquer de façon crédible.
Quoi qu’il en soit, la boîte est un succès immédiat, et sera suivie de suppléments. Seuls trois d’entre eux bénéficieront d’une traduction officielle en français : Eauprofonde et le Nord, Les îles Sélénae et Empires de la côte. Il en sortira bien plus aux États-Unis, suffisamment pour couvrir une vaste part du monde, du grand désert de l’Anauroch au Grand glacier, en passant par le territoire des Sorciers rouges et le Sud étincelant. Les romans contribueront à valoriser les suppléments, et à créer du nouveau matériel enrichissant la gamme.
Il faut préciser que le développement des Royaumes se fait au détriment de la gamme du monde de campagne Lancedragon, qui sera rapidement abandonnée par TSR. En décembre 1988, sort une boîte présentant le monde de campagne de Kara-Tur, un univers orientalisant qui, depuis deux ans, bénéficiait d’aventures détaillant petit à petit une partie de son territoire. Il est décidé que Kara-Tur sera un nouveau continent de la terre des Royaumes oubliés, élargissant encore ce monde déjà vaste.

Marco Volo
Merci à Bruce Heard pour son regard bienveillant quant à cet article.

1 Un troisième événement, méconnu, a lui aussi participé à la renommée de Greenwood : un de ces articles fit polémique au sein de TSR à propos de la possibilité d’utiliser des armes à feu dans D&D, qui valurent au Canadien et à Gary Gygax de se répondre par articles interposés, Gygax s’affichant opposé à cette possibilité. Il fut décidé que ce que chacun des auteurs avait écrit valait pour son monde de campagne (les Royaumes oubliés pour l’un, et Greyhawk pour l’autre).


Décor de campagne – Les Royaumes Oubliés™

La traduction des Royaumes oubliés™ est arrivée en boutique courant janvier 1989 et a dû être imprimée vers novembre 1988. Elle est fidèle à la première impression américaine.
La version française a connu deux impressions, la première effectué par TRANSECOM S.A et la seconde par TSR UK.

Première impression
novembre 1988
Seconde impression
septembre 1989
Éléments communs aux deux impressions
Logo TSR (angled logo)
Boîte en carton souple
Mention sur la boîte  :
« DECOR DE CAMPAGNE » ; « Les Royaumes Oublies – un nouveau monde pour les Règles Avancées de Donjons et Dragons ! »
Illustration de la couverture :
Keith Parkinson
Décor de campagne - Les Royaumes Oubliés™ Décor de campagne - Les Royaumes Oubliés™
Couleur de la boîte : gris
Imprimé en France par PUBLI R.A
Couleur de la boîte : gris clair
Imprimé en France par Empreintes Bonneuil
Décor de campagne - Les Royaumes Oubliés™ - dos Décor de campagne - Les Royaumes Oubliés™ - dos

RO_transecom2_zoom

Toute la boîte est estampillée « TRANSECOM S.A »

RO_no_transecom2_zoom

Toute la boîte est estampillée « TSR Limited »

  • Version des règles : AD&D – Règles Avancées Officielles de Donjons & Dragons / Advanced Dungeons & Dragons
  • Code TSR : 1031F
  • Niveaux : tous
  • Première impression : novembre 1988 (deux impressions)
  • ISBN : inconnu
  • Auteur(s) : Ed Greenwood, Jeff Grubb
  • lllustrateur(s) : Clyde Caldwell, Tim Conrad, Jeff Easley, David C. Sutherland III
  • lllustrateur(s) de couverture : Keith Parkinson
  • Traducteur(s) : Michel Pagel
  • Format : Boîte en carton souple contenant :
    – un livre de 96 pages à couverture souple – « Encyclopédie des Royaumes »
    – un livre de 96 pages à couverture souple – « Livret de Référence du MD »
    – quatre cartes posters en couleurs et deux gabarits de mesure en plastique transparent

FR1 – Eauprofonde et le nord
Ce supplément est le dernier paru avant la sortie de la deuxième édition des règles avancées et le dernier publié par Transecom. Bourde ou choix délibéré, le code de cet accessoire de jeu est « FR » pour Forgotten Realms™ comme pour la version américaine. TSR UK, qui traduira les suppléments suivants optera pour le code « RO » pour Royaumes oubliés™, ce qui est plus logique.
Il a été imprimé durant l’été 1989 et est arrivé en boutique pour la rentrée. Ce supplément n’a connu qu’une seule impression.

Première impression
juillet 1989
  • De couleur bleuet
  • Logo TSR (angled logo)
  • Imprimé en France par IGD Nancy
  • Illustration de la couverture :
  • Keith Parkinson
  • Mention sur la couverture  : « Utilisable avec le Monde Fantastique des ROYAUMES oubliésTM »
FR1 - couv
  • Version des règles : AD&D – Règles Avancées Officielles de Donjons & Dragons / Advanced Dungeons & Dragons
  • Code TSR : 9213 (FR1)
  • Niveaux : tous
  • Cadre de campagne : les royaumes oubliés
  • Première impression : juillet 1989 (une impression)
  • ISBN : inconnu
  • Auteur(s) : Ed Greenwood
  • lllustrateur(s) : Christopher Miller
  • lllustrateur(s) de couverture : Keith Parkinson
  • Cartographe(s) : Frey Graphics, David C. Sutherland III
  • Traducteur(s) : Michel Pagel
  • Format : Couverture souple à 3 volets contenant :
  • – un livret de 64 pages
  • – une carte en couleurs (60 x 90 cm)
FR1 - Eauprofonde et le nord - couv - dos

RO2 – Sélénae
Cet accessoire est paru plus de quatre ans après le FR1. Malgré la présence du logo AD&D2®, ce livre est en réalité conçu pour la première édition des règles. En effet, la parution de la version originale date de 1987, année de la sortie de « Forgotten Realms Campaign Set™ » et période faste pour AD&D1®. Il a été traduit à l’identique, sans adaptation particulière à la deuxième version.
Alors que l’équipe anglaise a choisi de franciser le code de FR à RO, il n’en est pas de même pour le logo « Royaumes Oubliés™ », ce qui est d’autant plus étrange c’est que Transecom l’avait fait. Donc on se retrouve avec un FR1 et en couverture « Royaumes Oubliés™ » et un RO2 et RO3 avec un logo « Forgotten Realms™ ».

Première impression
juillet 1993
Seconde impression
septembre 1994
  Éléments communs aux deux impressions
Mention sur la couverture  : « Un Accessoire pour Personnages de Tous Niveaux pour le Monde de Jeu des FORGOTTEN REALMS®»
Illustration de la couverture :
Tim Hildebrandt
Imprimé au Royaume-Uni
 RO2 - Sélénae - première impression  RO2 - Sélénae - deuxième impression
Couleur : Majorelle
Logo TSR : « gold logo »
Les dates de copyright sont : 1992 et 1993
Couleur : Majorelle foncé
Logo TSR : « shield logo »
Les dates de copyright sont : 1992, 1993 et 1994
RO2-dos-1i RO2 - Sélénae - deuxième impression
RO2-dos-1i-copyr add1_ro2_selenae-65-zoom
  • Version des règles : AD&D – Règles Avancées Officielles de Donjons & Dragons / Advanced Dungeons & Dragons
  • Code TSR : 9217F (RO2)
  • Niveaux : tous
  • Cadre de campagne : les royaumes oubliés
  • Première impression : juillet 1993 (deux impressions)
  • ISBN : 1-873799-11-X
  • Auteur(s) : Douglas Niles
  • lllustrateur(s) : George Barr
  • lllustrateur(s) de couverture : Tim Hildebrandt
  • Cartographe(s) : David S. Diesel
  • Traducteur(s) : Jérôme Dumec
  • Format : Couverture souple à 3 volets contenant :
  • – un livret de 64 pages
  • – une carte en couleurs recto-verso

RO3 – Empires de la Côte
Toujours estampillé pour AD&D2®, cet accessoire est en réalité le dernier supplément français traduit de la gamme AD&D1®.
Fidèle à l’impression américaine, le R03 a connu une seule impression. Il a dû arriver en boutique fin 1993, début 1994.

Première impression
novembre 1993
  • De couleur corail
  • Logo TSR (shield logo)
  • Imprimé au Royaume-Uni
  • Illustration de la couverture :
  • Jeff Easley
  • Mention sur la couverture  : « Un accessoire pour des personnages de tout niveau, à utiliser avec le monde de jeu des FORGOTTEN REALMSTM »
RO3 - Empires de la Côte
  • Version des règles : AD&D – Règles Avancées Officielles de Donjons & Dragons / Advanced Dungeons & Dragons
  • Code TSR : 9224F (R03)
  • Niveaux : tous
  • Cadre de campagne : les royaumes oubliés
  • Première impression : novembre 1993 (une impression)
  • ISBN : 1-873799-31-4
  • Auteur(s) : Scott Haring
  • lllustrateur(s) : Jeff Easley
  • lllustrateur(s) de couverture : Jeff Easley
  • Cartographe(s) : Dave LaForce
  • Traducteur(s) : Jérôme Dumec
  • Format : Couverture souple à 2 volets contenant :
  • – un livret de 64 pages
  • – deux carte en couleurs
RO3 - Empires de la Côte

TSR™ & Transecom S.A : fin d’une collaboration

Le contrat de licence et d’importation entre TSR et Transecom S.A s’est terminé le 31 juillet 1989. Mais il aura fallu attendre octobre pour que TSR annonce que la nouvelle licence irait à l’une de ses propres filiales à savoir TSR UK.
La mauvaise traduction du manuel des joueurs AD&D2® a dû peser dans la balance, ainsi que les différents retards et des erreurs comme le dos du module U2. Si Transecom S.A avait gardé la licence, les séries engagées auraient été terminées (DragonLance & la serie des modules U). Lors de leur accord, une liste de traductions avait été établie. Elle n’a sûrement jamais été tenue, vu les retards accumulés… Pourtant Transecom S.A souhaitait la terminer en parallèle de la deuxième édition. Malgré nos recherches, nous n’avons pas trouvé cette fameuse liste. Il est probable de penser que lors de la résiliation de la licence, des traductions étaient en chantier, comme les RO2 et RO3 par exemple. Ceux-ci ont peut être été sauvés mais d’autres sont peut être passés à la trappe, dans ce cas il existe des traductions commencées et non terminées qui dorment sûrement quelque part.


Il était une fois AD&D

1ère partie :
Les livres des règles et accessoires

2ème partie :
Les aventures pour les règles avancées

3ème partie :
Univers

Be the first to comment

Leave a comment