Swords and Wizardry

S&W_Core_Rules_Couv_1

SWORDS & WIZARDRY : White Box, Core Rules, Complete Rulebook

Swords & Wizardry est un rétroclone sous licence OGL conçu par Matthew Finch – et Marv Breig pour l’édition White Box – destiné à émuler les règles de l’édition originale de Dungeons & Dragons (OD&D, la mythique boîte blanche de 1974) et de ses suppléments. À notre connaissance, il s’agit du premier clone professionnel de l’Oe (Original edition, ou Zero edition).

Swords & Wizardry_Couv_1

Depuis 2009, année de sortie des règles de base, Swords & Wizardry s’est progressivement scindé en trois livres autonomes, ayant chacun connu différentes impressions et formats : White Box, Core Rules et Complete Rulebook.

Seule la version White Box a pour l’instant bénéficié d’une traduction. Effectuée par Kobayashi, bien connu dans le milieu du jeu de rôle old-school français, elle sort chez Les Livres de l’Ours en 2014. Cette VF est disponible à l’impression en couverture souple ou rigide, et une version texte brut est fournie sur le site officiel.

Quelles que soient les versions, plusieurs points diffèrent entre la vénérable édition et Swords & Wizardry, mais on retrouve bien dans ce clone la substantifique moelle d’OD&D, tant sur le fond que sur la forme : une mise en page sobre, des règles minimalistes, le tout allié à une organisation et à une hiérarchisation des informations cohérentes rendant l’ensemble plus lisible et plus accessible que son ainé.

Si S&W a rencontré un grand succès, du moins en VO, c’est aussi grâce à son aspect « boite à outils » : c’est l’un des clones offrant le plus de liberté dans la modification et la personnalisation des règles ; et c’est d’autant plus vrai dans sa version la plus dépouillée : la White Box.

Les trois éditions de Swords & Wizardry

Swords & Wizardry White Box (VO et VF) est un clone de la boite blanche OD&D et de ses trois livrets de base : Men & Magic, Monsters & Treasure, Underworld & Wilderness Adventures. Elle en reprend l’essentiel, en proposant de légères modifications, ajouts et règles optionnelles. On y trouve uniquement le trio de classes originelles : le guerrier, le magicien et le prêtre, mais des options sont proposées pour utiliser les trois races classiques présentées en tant que classes à part entière (elfes, halflings et nains). Contrairement aux deux autres versions, on n’utilise ici que deux types de dés : d6 et d20. S&W_Boxed

La VO est publiée tour à tour par Mythmere Games et Brave Halfling Publishing – qui sortira notamment une version boite « deluxe » calquant son packaging sur la boite blanche des origines. L’édition de base est disponible gratuitement en PDF et à l’achat à l’impression.

Swords & Wizardry Core Rules (VO), qui fût le premier projet à voir le jour, diffère de la version White Box en incluant notamment la classe de voleur et la plupart des règles issues du premier supplément OD&D, Greyhawk. Tous les types de dés sont cette fois utilisés.

C’est d’abord Mythmere Games qui en assure la publication, puis Black Blade Publishing. Le PDF est mis à disposition gratuitement, et l’impression peut se faire via lulu.com.

Swords & Wizardry Complete Rulebook (VO) fait la synthèse de la boite blanche OD&D et de ses quatre suppléments : Greyhawk, Blackmoor, Eldritch Wizardry, Gods, Demi-Gods & Heroes. Mais elle s’inspire aussi d’ajouts divers, provenant principalement des anciens magazines The Strategic Review et The Dragon.

Cette édition inclut le demi-elfe et les classes de personnages vues dans l’Oe au fil des ans et devenues aujourd’hui de grands classiques : l’assassin, le druide, le moine, le ranger et le paladin.

C’est la version la plus populaire. Sa publication passe cette fois par Frog God Games – dont Matt Finch est le co-fondateur -, qui la propose à l’impression sur le site officiel, mais une version gratuite en PDF est disponible.

De façon plus ou moins franche selon les trois éditions, certaines des règles originales ont donc été interprétées, complétées ou modernisées (initiative et séquence de combat, options pour la CA ascendante, dégâts des armes différenciés, jet de sauvegarde unique pour chaque classe, etc.), ou même omises (les psioniques) ; mais l’essentiel d’OD&D est là, et dans la majorité des cas des indications sont fournies afin de pouvoir rester fidèle aux règles de l’Oe.

Si la compatibilité entre la White Box et les deux autres éditions de S&W n’est pas totale, les Core Rules et le Complete Rulebook sont basés sur le même corps de règles.

Description des livres

S&W White Box (VF) : la version française est un livre petit format de 160 pages disponible en couverture souple / papier crème et couverture dure / papier classique. C’est une traduction fidèle à la version originale mais dont la mise en page et les illustrations intérieures, effectuées par John Grümph (et Sigourney Beaver), sont exclusives à la VF. Son découpage est classique, 9 chapitres couvrent les sections auxquelles nous sommes habitués dans ce genre de jeu :

S&W_Whitebox_VF_CouvChapitre 1 : Créer un personnage

Chapitre 2 : Les classes de personnages

Chapitre 3 : Les peuples

Chapitre 4 : Équipement

Chapitre 5 : Mener une partie

Chapitre 6 : La magie & les sorts

Chapitre 7 : Jouer à Swords & Wizardry : Whitebox

Chapitre 8 : Bestiaire

Chapitre 9 : Trésors

Un contenu propre à cette version française a également été ajouté en annexe : le célèbre Petit guide du jeu de rôles à l’ancienne rédigé par Matt Finch et adapté ici par Kobayashi.

S&W Core Rules & S&W Complete Rulebook (VO): exclusivement en anglais, ces deux livres offrent respectivement 146 et 144 pages de règles formant un ensemble autonome, incluant liste de sorts, bestiaire et objets magiques. Ils suivent le même découpage, avec deux parties distinctes : l’une consacrée au joueur (création de personnages, règles de base, combat et magie) la seconde dédiée au meneur (conseils de jeu, monstres, trésors et objets magiques).

Le Complete Rules offre ajoute la race de demi-elfe, plus de classes que la version « Core », ainsi que des règles sur le combat de masse, naval et aérien.

Dans chacun des trois manuels, tout est réuni pour des parties dans le plus pur style OD&D. Dans sa plus simple expression (White Box) ou en incluant toutes ses évolutions majeures, compilées et agencées en un seul livre (Complete Rulebook).

L’avenir de la gamme

Swords & Wizardry_WhiteboxLa gamme US est bien installée et constitue une référence, mais les éditeurs historiques ont pour le moment stoppé la création de produits estampillés « White Box ».

Au delà du simple rétroclone, Swords & Wizardry est vu par Matt Finch comme un véritable « projet, plus que comme un ensemble de règles »*, autour duquel se sont ralliés de nombreux éditeurs anglophones. À l’image de Labyrinth Lord / PMT, la création en Anglais est donc foisonnante, et sa communauté est très active. Un magazine officiel dédié à S&W et à l’OSR dans son ensemble a notamment vécu quelques années: Knockspell. Chose assez rare pour ce type de produit, un DRS (Document de Référence du Système) complet est également consultable.

En France, ce sont donc les Livres de l’Ours qui ont tenté d’initier le mouvement  Swords & Wizardry avec la traduction de la version White Box. Le travail effectué sur cette VF est impressionnant. La volonté est là, mais le suivi n’est pas à l’avenant. En termes de contenu additionnel on trouve sur le site officiel des cartes de sorts ainsi que trois numéros en pdf de la White Box Gazette, à la parution erratique, qui offre quelques nouvelles options de jeu et un mini-setting urbain.

Cet élan n’a hélas pas généré beaucoup d’émules depuis. Les Core Rules et le Complete Rulebook n’ont jamais été traduits, et le contenu français pour S&W, officiel ou non, est extrêmement mince à l’heure actuelle. Rétroclone.fr tentera de fournir un peu de matière pour ce jeu plein de potentiel.

* Extrait de l’interview parue dans Knockspell N° 2 (p. 34)

Swords & Wizardry, S&W, et Mythmere Games sont des marques déposées par Matthew J. Finch. Frog God Games.

Auteurs et concepteurs principaux : Matthew Finch et Marv Breig

Contributeurs principaux : Dennis Sustare, Bill Webb, Jason Cone, Allan T. Grohe, Jr. et Jerry Mapes

Edition : Vicki Potter, Bill Webb, James Maliszewski, Rob Ragas, Jesse Rothacher, Aaron Zirkelbach, Guy Fullerton, et James Redmon

Illustrations : Rowena Aitken, Andrew Bates, Mark Smylie, Brian LeBlanc, Beth Trott, Tyler Walpole, Jason Sholtis, John Larrey, Jeff Preston, Dave Bezio, Chad Thorson, Christopher Burdett, Paul Fini, Michael Shorten, Andy “ATOM” Taylor, Kenneth Seward, Jesse Rothacher, Johnathan Bingham, Matt Finch, Rico Thomaso, Jeremy McHugh, Eric Lofgren, Cara Mitten, Talon Dunning, Leif Jones, Steve Ellis, Stephan Poag, Chris Moreno, Edward M. Kann et Chad Thorson

Couvertures : Pete Mullen et Erol Otus

Traduction : Kobayashi

Be the first to comment

Leave a comment